22 septembre 2017

Nous avons du courrier !

"Cher(es) professionnels(les), 

A vous les professionnels, à qui je confie chaque jour mon enfant, je souhaite vous parler de « l’accueil », ce temps si particulier… "

lettre

Cette lettre s'adresse à nous tous, professionnels de la petite enfance, et elle est rédigée par un groupe de parents à l'initiative de la Commission Départementale de l'Accueil du Jeune Enfant (CDAJE) du Rhone. Une belle idée que de donner la parole aux parents et de les entendre nous dire ce qu'ils ressentent, ce qu'ils pensent, ce qu'ils attentendent de nous et de l'accueil de leur enfant.

Là voici en entier, mais si vous préférez, vous pouvez voir le film des parents qui la lisent sur ce site : http://crede-vd.ch/lettre-ouverte-de-parents-aux-professionnel-le-s-de-la-petite-enfance/ (un site suisse sur lequel on trouve des choses bien intéressantes !).

 Bonne lecture...

Cher(es) professionnels(les), 

A vous les professionnels, à qui je confie chaque jour mon enfant, je souhaite vous parler de « l’accueil », ce temps si particulier… Oui, on m’a dit que c’est une action du schéma départemental, mais le connaissez-vous, le schéma de l’accueil de l’enfant et de famille ? D’ailleurs, il porte bien son nom… A la naissance de mon enfant, dans le carnet de santé, j’ai découvert l’existence de ce schéma d’accueil, je le vis, chaque jour, et j’ai besoin d’en parler avec vous.

L’accueil idéal, c’est celui que vous me faites et que vous faites simultanément à mon enfant, à chaque arrivée et à chaque départ. C’est mon enfant que je vous confie, à vous, les professionnels.

Nos attentes sont communes, je le sais, le bien-être de mon enfant, mais parfois, on ne prend pas le même chemin. C’est tellement normal, on n’a pas la même place. Vous avez vos compétences professionnelles, notamment en pédagogie, qui sont importantes pour moi. Mais n’oubliez pas les miennes, mes compétences de parent, qui sont importantes pour vous. Celles dont vous parler si souvent entre vous, si j’ai bien compris, mais dont nous devrions parler ENSEMBLE ; ainsi nous pourrions trouver ensemble la complémentarité de nos places.

J’en profite pour vous dire combien vous avez calmé mes angoisses et m’avez mis en confiance lorsqu’on s’est rencontré la première fois. Vous m’avez rassuré en m’accompagnant pour visiter le lieu où mon enfant allait passer sa journée, en me donnant tout le temps dont j’avais besoin. Si cela n’avait pas été la cas, je ne serai jamais revenu … vous savez c’est aussi une question de rencontre…

Chacun de ces temps d’accueil quotidien représente un temps décisif pour moi, il donne le ton de la journée de mon enfant, mais aussi de la mienne. L’accueil a des impacts sur ma manière d’être parent et sur ma parentalité. Laissez-moi le temps d’être un parent qui tâtonne d’autant plus que j’ai la chance de vous avoir à mes côtés et c’est important pour moi.

J’ai besoin de vous, votre conseil est utile pour moi et pour mon enfant, mais seulement quand je peux l’entendre. Ainsi, je me sens acteur de mon rôle de parent. J’aime quand vous êtes dans l’empathie, à l’écoute de ce que je ressens, cela me sécurise. Sinon, vous produisez l’effet inverse de votre volonté de bien faire, ce dont je ne doute pas. Par contre, dans le temps que vous prenez pour me raconter la journée de mon enfant, pas seulement ce qu’il a mangé ou combien de temps il a dormi, non, mais plutôt ce qu’il a fait, ses relations avec les autres enfants, ses progrès, là je me sens impliqué et reconnu. D’ailleurs, je vous trouve encore meilleur professionnel dans ces moments-là… J’adore quand vous me racontez une anecdote, je me sens fier et valorisé dans mon rôle de parent : « on a toujours des choses à dire sur un enfant à son parent ! ». Ainsi, je suis moins en rivalité avec vous. C’est le mot rivalité qui vous choque, oui, on le dit rarement, mais pourtant… avant d’être en complète confiance, je peux, parfois, me sentir dépossédé.

Certains actes, certaines paroles peuvent me blesser et même me dévaloriser. L’estime que j’ai de moi-même peut être atteinte par une parole maladroite et j’ai alors le sentiment d’être un mauvais parent, cela me déstabilise, me culpabilise, j’en perds souvent mes repères. Sachez et n’oubliez pas qu’un parent culpabilisé est un parent qui se sent moins compétent.

Mais surtout ne me jugez pas, c’est ce qui me fait le plus peur. Ah? Vous ne saviez pas que parfois vous pouviez me faire peur… et quand j’ai peur, je n’ose plus rien vous dire ni sur moi, ni sur mon enfant…

Pour l’accueil d’une situation familiale particulière, un enfant en situation de handicap, une différence de langage ou autre, je sais que vous demande encore plus d’attention, d’écoute et de disponibilité, tant parfois des blessures sont encore à vif…Vous, à mes cotés, cela m’est tellement utile et précieux, parce que cela me permet de tenir  jour après jour, car je culpabilise encore plus de faire garder cet enfant-là.

Sinon, si j’osais, je vous suggérerais de déculpabiliser chaque parent, faites-en même une priorité ; laissez tomber vos transmissions standardisées, revenez à la spontanéité et donnez-nous l’occasion de créer des liens entre parents.

N’oubliez pas, je ne suis pas un parent démissionnaire, comme certains professionnels peuvent parfois le penser. Je vous parle de ma place de premier éducateur de mon enfant, j’ai des attentes pour lui, pour aujourd’hui et pour son avenir.

Il arrive que je sois pressé, surtout n’assimilez pas mon passage rapide à du désintérêt, je me le permets parce que je me sens en confiance.

Je souhaite être dans l’échange avec vous, pendant l’accueil, mais aussi à d’autres moments. N’oubliez jamais que pour mettre en oeuvre la coéducation nous avons besoin l’un de l’autre.

Cher(es) professionnel(les), chaque jour vous accueillez mon enfant et sa famille et je vous en remercie.

Un parent.

Voilà de quoi nourrir notre réflexion pour améliorer toujours plus, l'accueil des enfants et... de leur famille.

Posté par cathy blog à 13:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


14 septembre 2017

Quelques bons mots...

  

"... Et prenez alors le temps de discuter : écoutez ce que les enfants ont à dire de ce qui se passe dans leur pays et dans le monde. Lisez ensemble des textes et pourquoi pas des poèmes. Faites-leur découvrir leur environnement et nommez les objets du monde : le nom des rues, les arbres, les oiseaux...

... et parlez, parlez, écoutez, écoutez, discutez, argumentez, racontez ; et... regardez-vous les uns les autres, réapprenez à soutenir le regard des enfants qui vous questionnent, qui parfois vous jaugent et le plus souvent vous supplient de leur assurer qu'ils existent et qu'ils comptent pour vous."

 

Extrait de :
"Reprenons nos esprits !" d'Alain Bentolila chez First Editions

  

Posté par cathy blog à 13:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

13 janvier 2017

Montessori par çi, Montessori par...

015

là !

Des livres, du matériel, des jeux, des méthodes, des écoles, des conseils... on voit du Montessori partout ! Une vraie mode.

Alors plutôt que de faire n'importe quoi, et de lire n'importe qui...
autant la lire elle !

Je suis allée à la médiathèque de ma ville et la bibliothècaire m'a sorti des archives poussièreuses ce livre "L'enfant". Daté de 1936. Et c'est bien ce que je pensait. La "pédagogie scientifique" mise en place par Maria Montessori s'adresse aux enfants de plus de 3 ans. Quand à "la méthode" voici ce qu'elle en dit...

018

Avant de faire ou d'acheter "du Montessori", je crois qu'il faut mieux la lire. Elle a encore tellement de choses à nous dire...

"L'enfant" est un très bon début, surtout pour celles qui comme moi, travaillent auprès d'enfant de moins de 3 ans.

En médiathèque ou par ICI.

 

 

Posté par cathy blog à 14:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 décembre 2016

Les délices de Noël

Toujours d'excellentes idées à prendre sur le site Educatout. Dans les "activités par thème" rubrique "Poupons et trottineurs" on trouve cette page : Délices de Noël

Plein d'idée autour du repas et de la collation de Noël.

Chez nous, nous avons commencé par décorer les verres !!!

001

 

Posté par cathy blog à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 novembre 2016

Que se passe-t-il dans ces jolies petites têtes ?

On se le demande souvent en regardant vivre les tout-petits. Et bien aujourd'hui la science est en mesure de répondre en partie à ces questions.Grace aux progrès des neurosciences, nous pouvons maintenant expliquer une bonne partie du comportement des enfants.

Je partage avec vous deux livres qui mettent à portée du grand public ces nouvelles connaissances. Des explications claires et simples qui vont changer inévitablement notre regard sur les enfants et sur l'éducation...

alvarez

"Les lois naturelles de l'enfant" - Céline Alvarez - éditions Les arènes.

Une expérience de trois ans menée dans une école maternelle de Gennevilliers a permis à Céline Alvarez de prouver qu'en respectant les lois naturelles d'apprentissage des enfants, on obtenait des résultats dépassant tout ce qui était imaginable.

Elle nous explique dans cet ouvrage, comment se développe le cerveau du tout-petit et pourquoi les deux premières années de vie sont capitales.

Vous saurez également à quel point l'environnement dans lequel l'enfant évolue est important, et comment l'adulte peut soutenir l'enfant dans ses apprentissages en adoptant une attitude bienveillante.

gueguen

"Pour une enfance heureuse" - Dr Catherine Gueguen - éditions Robert Laffont ou en poche chez Pocket.

"Les adultes connaissent bien l'âge de l'éruption dentaire. Ils sont très attentifs aux étapes du développement moteur de l'enfant, à l'âge auquel il "doit" se tenir assis, debout. Ils savent les étapes du développement cognitif, l'âge de l'apprentissage de la lecture, etc. Mais très peu connaissent les stades du développement de la vie affective et les réactions émotionnelles. Cette méconnaissance conduit à des attitudes souvent inadaptées à l'âge de l'enfant et qui sont préjudiciables pour lui."

Ici Catherine Gueguen explique les différentes fonctions du cerveau et les étapes de leur développement. Cela permet de comprendre que les comportements qui souvent dérangent les adultes (pleurs, peurs, colères, inhibitions...) ne sont pas volontaires mais relèvent d'une immaturité cérébrale.

Il nous est expliqué par des exemples concrets, comment agir face à ces comportements et comment là aussi, nous pouvons aider nos enfants à grandir en les accompagnants avec bienveillance.

Ces deux ouvrages sont destinés aussi bien aux parents qu'aux professionnels de la petite enfance.

Pour ceux qui ne sont pas lecteurs, le site de Céline Alvarez par ICI. Et une petite conférence de 15 minutes de Catherine Gueguen par LA. (en cherchant Catherine Gueguen dans les vidéos d'un moteur de recherche vous pourrez en trouver d'autres bien plus longues).

 

Posté par cathy blog à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 octobre 2016

Ben alors ?

Ben alors, ben alors... oui je sais, je ne suis pas très présente sur ce blog en ce moment. C'est parce que je suis occupée ailleurs. Du côté de notre association "Les enfants d'abord" d'une part, côté lecture (je ne manquerai pas de partager avec vous les références des livres qui m'accaparent en ce moment) d'autre part, et même côté cinéma puisque nous avons été à l'origine de la diffusion de ce très beau film dans notre ville :

Odyssée-de-lempathie

 "En élevant nos enfants dans la bienveillance, ils deviendront des citoyens respectueux de l'être humain et de la nature".

Une belle réflexion sur l'éducation de nos enfants. Les projections sont suivies d'un débat souvent très enrichissant.
Pour en savoir plus c'est par ICI.

Voici le lien qui vous permettra de savoir si il y a une projection dans votre région : les projections à venir.

Nous avons également proposé des ateliers de saison avec l'association. Peut-être des idées à prendre, je vous mets les liens (cliquer sur chaque titre pour accéder à l'article) :

* POMME POMME POMME

* HERISSON, ECUREUIL, ET CIE...

* VIVE L'AUTOMNE !

 Pour la lecture, je finis le livre en cours et je vous dis ;o)

 

Posté par cathy blog à 12:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 septembre 2016

Céline Alvarez

"Aujourd’hui, les sciences du développement humain nous donnent les grandes lois universelles qui régissent l’apprentissage et l’épanouissement harmonieux de l’être humain. Ces lois exigent notamment que l’enfant apprenne par son activité autonome, au sein d’un environnement riche et sécurisant, avec des enfants d’âges différents, et guidé par un étayage individuel et bienveillant."

alvarez

C'est le début d'une longue et belle histoire (qui est loin d'être finie !), celle de Céline Alvarez. Pendant trois ans, dans une classe de maternelle de Gennevilliers, elle a expérimenté de nouvelles méthodes d'enseignement qui respectent ce qu'elle appelle "Les lois naturelles de l'enfant". Les résultats sont surprenants.

Je vous invite à visiter son site. Vraiment très intéressant, que l'on soit enseignant ou autre personnel travaillant auprès d'enfants, ou tout simplement parent.

Les lois naturelles de l'enfant

Bonne lecture et... n'hésitez pas à nous laisser un commentaire ou nous donner votre avis !

 

 

 

 

Posté par cathy blog à 14:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 avril 2016

Tous en bleu !

Demain est la journée nationale de sensibilisation à l'autisme.

En France, d'après les statistiques 1 enfant sur 150 est autiste. Autant dire que les professionnels de la petite enfance que nous sommes ont de fortes probabilités de rencontrer ces enfants à besoins particuliers sur leur chemin.

Nous sommes tous concernés !

Pour soutenir cette cause, de nombreux sites internet vous informent. Notamment :

L'ANCRA et TOUS EN BLEU POUR L'AUTISME

Informons nous et...

habillons nous en bleu demain !

 

Posté par cathy blog à 18:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 février 2016

11e rencontres professionnelles.

Décevant ! 

Depuis maintenant 10 ans, nous assistons aux Rencontres Professionnelles des Assistantes Maternelles organisées chaque année par T.P.M.A. J'ai mis plusieurs articles sur ce blog pour vanter les bienfaits de ces journées et leur qualité. Malheureusement, nous avions été un peu déçues ces deux dernières années par l'intervention d'artistes qui n'avaient pas vraiment leur place dans ces journées d'études. Mais les brillantes interventions de Boris Cyrulnik et d'Alain Bentolila entre autres, avaient vite fait oublier les "pitreries".

Mais cette année...

Nous avons atteint un point de débilité que nous n'aurions jamais pu imaginer. D'ailleurs, je vous laisse imaginer :

Une salle de 800 assistantes maternelles debouts. La salle est divisée en deux et chaque camp doit... envoyer sa boulette de papier journal dans l'autre camp !

S'en suit un "musicien" qui lui aussi partage la salle en deux, demandant à une partie d'imiter le bruit des vagues, et à l'autre d'imiter... les mouettes ! 

Une salle en délire, cris et applaudissements avec de longs ballons généreusement offerts par TPMA.

La journée a commencé à 9 h et le premier intervenant sérieux (je passe l'intervention de Jean Epstein parce que le discours et les anecdotes sont les mêmes chaque année). Le premier intervenant sérieux donc, est arrivé à... 11 h. Il a eu le droit à une petite heure d'intervention au cours de laquelle il n'a cessé de s'excuser de ne pas approfondir son sujet car le temps lui étant imparti était très limité (il fallait laisser la place aux fameux sketches !).

Le second intervenant nous faisait les mêmes remarques : manque de temps pour traiter son sujet.

Donc pour résumer : deux heures d'interventions de qualité qui auraient pu être intéressantes mais qui étaient bien trop courtes, et le reste de la journée, des animations genre show à l'américaine avec une foule en délire, musique tonitruante, et interventions complètement hors sujet (le thème de cette journée devait porter sur "les activités pédagogiques").

Pourquoi sommes-nous tombé si bas ???

 

Si vous y étiez, merci de nous apporter votre témoignage en commentaire et de nous donner votre avis sur cette journée.

 Quelques avis par ICI.

Posté par cathy blog à 13:56 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

11 septembre 2015

Publications

Aller voir ailleurs... fouiller, lire, regarder... c'est ouvrir ses fenêtres, s'aérer, sortir de la monotonie du quotidien. 

Voilà une façon pas coûteuse de se réveiller. De prendre des idées, de susciter des envies, de nous de notre quotidien et d'innover...

L'abonnement aux newsletters

Elle sont hebdomadaires, mensuelles ou trimestrielles. Gratuites. Sous forme de lettre ou de magazine. Et elles arrivent régulièrement dans notre boite e-mail. En voilà trois auxquelles je suis abonnée :
 

logo enfance et musique

Chez Enfance et Musique, la lettre numérique "Territoires d'Eveil" regorge d'articles très intéressants sur l'éveil culturel et artistique des tout-petits. Un vrai petit magazine de 16 pages téléchargeable gratuitement. Abonnement par ICI.

 

logo_le_furet

La newsletter de "l'association LE FURET" propose des liens, des infos, des agendas... destinés aux structures et personnes oeuvrant dans le secteur petite enfance. [L'association publie également deux revues : "Le furet" et "Enfants d'Europe" en vente sur leur site].

 

logo_educatout

 Le bulletin hebdomadaire d'Educatout. J'en ai déjà parlé sur ce blog et je reste fan des articles de l'animatrice Chantal Millette, qui a des idées à foison et toujours bien adaptées aux tout-petits.Dans la catégorie "Activités" puis "Poupons et trottineurs".

 

Soyez curieux ! Bonne lecture...

 

Posté par cathy blog à 14:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]