coquelicot

Ce week-end je me suis rendue à Montier-en-Der pour assister au
Festival international de la photo animalière et de nature.

Pour m'y rendre, j'ai du traverser mon département, la Seine et Marne, puis la Marne, et enfin la Haute-Marne. Autant dire que j'ai traversé des kilomètres et des kilomètres de champs. Joli. Ce camaieu de couleur. Jaune, vert, marrron. Et impressionnant... tous ces champs à perte de vue.

Mais une question m'est venue. Combien de milliers de litres de pesticides, herbicides, insecticides déversés sur ces kilomètres carrés de terre ? 

Alors quand je suis arrivée à Montier-en-Der et que j'ai vu ce panneau géant qui titrait "Nous voulons des coquelicots", j'ai été réconforté et j'ai signé l'appel...
(cliquer sur le lien pour y accéder)

Nous voulons des coquelicots 

Parce que quand même, c'est joli les coquelicots. Et nos petites têtes blondes, ou brunes ou rousses, auront peut-être un jour l'espoir de vivre dans un environnement plus sain et plus beau.