et merci Monsieur Manceau pour ce joli livre !

 069

"Tiens, un petit morceau de papier... Oh, maintenant il y en a deux... Puis trois !" au final, il y aura sept morceaux de papier. Mais à qui sont-ils ? A moi ! dit la poule. Ah non, ils sont à moi dit le poisson. Puis l'oiseau, l'escargot et la grenouille se composeront eux aussi au fil des pages avec ces quelques morceaux de papier.

Le texte répétitif est plein d'humour. Et finalement, c'est le vent qui aura le dernier mot en offrant ces petits morceaux de papier au lecteur.

Une belle invitation au jeu et à la création...

044f   048

052   054f

J'avais très envie d'exploiter cet album avec les enfants. Alors j'ai reproduit les sept formes dans du papier épais en respectant les couleurs choisies par l'auteur. Je les ai glissées dans les premières pages du livre. J'ai scotché au sol une grande feuille blanche et préparé un feutre noir.

J'ai proposé aux  enfants de lire.

Au fur et à mesure de la lecture, ils ont découvert les morceaux de papier. Dans un premier temps c'est moi qui les ai placés sur la feuille et ajouté les dessins. Puis, j'ai invité les enfants à essayer (avec mon aide) de reconstituer les animaux.

Nous avons passé un joli moment !

Voici nos petits animaux...

 047   056

062   064

Et ceux de l'auteur...

082   076

077   078

079   080

Je vous mets le gabarit des formes :
merci_le_vent_1 et merci_le_vent_2

Et comme dit le vent :

083

Merci, le vent ! de Edouard Manceau aux éditions Milan.

075