bentolila2Alain Bentolila présidera les 10e Rencontres Professionnelles des Assistantes Maternelles le 14 février prochain sur le thème :
"Les petits et le langage".

J'ai donc voulu en savoir plus sur ce linguiste réputé et bien connu dans le secteur de l'éducation. Je n'ai pas été déçue. Ce livre "dénonce un danger majeur : l'extinction progressive de notre goût de la découverte, de notre volonté de questionnement, de notre désir de comprendre et d'apprendre." Alain Bentolila nous éclaire sur tout ce qui menace notre intelligence collective : télévision, internet, langage SMS, TWEET, politiques, éducation, famille, école, et religion. 

A noter un dernier chapître sur la religion : "Que de connerie en TON nom !" suivi d'un éclaircissement oh combien utile sur la différence entre "appartenance" et "identité". Une fin d'ouvrage qui revet un intérêt tout particulier compte tenu de l'actualité.

Vous trouverez le résumé de l'éditeur par ici : FIRST Editions et un petit mot sur l'auteur : "Alain Bentolila est un linguiste français, professeur à l'université Paris Descartes. Il étudie notamment l'illettrisme des jeunes adultes et l'apprentissage de la lecture et du langage chez l'enfant. Il a déjà publié Parle à ceux que tu n'aimes pas. Le défi de Babel (Odile Jacob, 2010) et Le Verbe contre la barbarie (Odile Jacob, 2007)".

Une dernière chose, je ne résiste pas à l'envie de partager avec vous l'extrait de poème de Victor Hugo qui clôture cet ouvrage :

"A ceux qu'on foule aux pieds"

Je défends l'égaré, le faible et cette foule

Qui, n'ayant jamais eu de point d'appui, s'écroule

Et tombe folle au fond des noirs évènements.

Etant des ignorants, ils sont incléments.

Hélas ! Combien de fois faudra-t-il vous redire

A vous tous que c'était à vous de les condruire,

Qu'il fallait leur donner leur part de la cité,

Que votre aveuglement produit leur cécité.